Contre la casse sociale au CD

Date : mardi 6 février 2024 - Catégorie : Conseil départemental - Vues : 307

Grève et mobilisation du jeudi 8 février

Les partenaires sociaux, associatifs du secteur social, que ce soit l’insertion, la protection de l’enfance, la prévention ... voient inexorablement depuis 2022 les subventions du Département du Finistère baisser. Malgré l’accroissement des besoins des finistériens les plus vulnérables, et des besoins en personnel, des licenciements se profilent et les personnels souffrent, des services risquent de fermer.

Dans un contexte de crise sociale et d’accroissement de la précarité, nous assistons à un vrai détricotage des structures agissant auprès des publics qui en ont le plus besoin.

Les acteurs sociaux et médico-sociaux souffrent, qu’il s’agisse des partenaires ou des agents du Département. En effet, par souci d’économie, le Conseil départemental réduit ses effectifs, précarise les contractuels, et limite ses recrutements. Les réorganisations permanentes, la culture du chiffre et des directives brutales entrainent un véritable malaise et une perte de sens du travail social. Surtout quand la pression pèse sur les populations les plus fragiles et que les professionnels sont éloignés des prises de décisions.
Les agents sont perdus, et cette insécurité rejaillit sur la qualité du service public.

Le savoir-faire et l’expertise des professionnels de l’action sociale sont précieux, ne les gâchez pas !

Les personnels des partenaires sociaux ainsi que les personnels du Département demandent à Monsieur le Président du Conseil départemental de bien prendre en compte et de remédier à la situation dégradée tant au niveau des conditions de travail des agents départementaux, qu’au niveau du service public rendu à la population fragilisée par un contexte économique et géographique creusant les inégalités.

Les métiers du lien et de l’humain sont des métiers essentiels sans lesquels la société ne saurait tenir !

La CFDT appelle à se mobiliser le jeudi 8 février 2024

à 10 heures devant le Conseil départemental du Finistère

pdfClique-ici pour télécharger le tract