Assemblée générale

Date : mercredi 12 juillet 2023 - Catégorie : Quimper - Vues : 502

Un moment convivial

La section CFDT des Territoriaux de Quimper a organisé son assemblée générale le 29 juin 2023 au restaurant du centre technique. Ce moment était attendu dans la mesure où la section n’avait pas pu le faire sur la période Covid. Habituellement, la section planifiait son AG en décembre. Pour la première fois, elle s’est tenue en juin. La section continuera sans doute à le faire à cette période permettant davantage de convivialité.

Lors de la réunion, l’ordre du jour portait sur la présentation des élus CFDT dans les instances, la liste des conseillers de la section, le bilan financier, les orientations 2022-2026, la prévoyance et le temps de travail.

En effet, les élections professionnelles étant relativement récentes, la CFDT a présenté ses nouveaux élus sachant, d’autant plus, que depuis décembre nous avons déjà eu plusieurs changements. Il est toujours utile de construire des listes à plus de 100% pour pouvoir remplacer les élus qui partent en retraite ou qui changent de collectivité.

Le conseil de section se renouvelle sans cesse avec l’arrivée récente de Sylvain Nadan comme animateur des écoles en remplacement de Michelle Le Moen, Laetitia Quiniou comme agent du Maintien à domicile en remplacement de Sylvie Guerlesquin et de Rodolph Rousseau de la cuisine de restauration collective.

Suite au bilan financier, la CFDT a rappelé ses orientations sur le mandat 2022-2026 et a pu démontré que nombre de revendications avançaient comme le règlement général du temps de travail, le télétravail, le répertoire des emplois, la prévoyance etc...

Sur ce dernier thème, la CFDT a communiqué sur le nouveau contrat prévu au 1er janvier 2024 conclu avec ALLIANZ, représenté par le courtier COLLECTEAM. Les agents pourront adhérer à un taux de cotisation de 1.95% pour les garanties de base et jusqu'à 2.95% avec les trois garanties optionnelles.

Sur le temps de travail, la CFDT demandait à la collectivité de travailler sur un nouveau règlement général du temps de travail. Lors de la mise en place des 1607 heures au 1er janvier 2022, la CFDT a obtenu la reconnaissance de la pénibilité par l’instauration de sujétions particulières. Il reste à renégocier les autorisations spéciales d’absence comme les jours exceptionnels. Pour ces raisons, un nouveau règlement général est indispensable afin de renégocier les règles RH et de pouvoir les communiquer aux agents.

Suite à la réunion, la CFDT a remercié le travail de Brigitte Kerninon, permanente syndicale depuis 2009, qui fait valoir ses droits à la retraite au 1er août 2023. Pour le fêter, les adhérents ont terminé la journée par un apéro et un repas.