Mobilisation contre le projet de loi de la Fonction publique

Date : mardi 9 avril 2019 - Catégorie : Interco 29 - Vues : 77

Mobilisation le jeudi 9 mai 2019

Après une année de concertation, après plus d’une centaine d’amendements déposés, la CFDT Fonctions publiques constate que le gouvernement n'entend pas les revendications.

Le Gouvernement a notamment refusé de revenir sur ses positions relatives:

  • Aux instances de dialogue social: fusion des CT et CHSCT et diminution des compétences des CAP qui seraient limitées aux recours individuels et non aux avancements et promotions de grade
  • L'élargissement du recours aux contractuels: "CDD de projet", recours aux contrats à temps partiel subi, générant davantage de précarité sans possibilité de prime de précarité, de titularisation, de formation ou de déroulement de carrière
  • La protection sociale complémentaire: les employeurs privés "doivent" la mettre en place quand les employeurs publics "peuvent"
  • Au temps de travail: Les accords RTT antérieurs à la loi, deviendront caducs pour appliquer les 1607 heures annuelles
  • A la formation professionnelle dont le projet n'est pas assez ambitieux
  • Au projet de loi qui ne répond pas aux enjeux des services publics locaux

Sur la base de ce constat, la CFDT Fonctions publiques a d’abord voté contre le projet de texte à l’issue du Conseil commun du 15 mars dernier.

Depuis, la CFDT continue de porter ses propositions et revendications auprès des parlementaires.

Aujourd’hui, elle appelle l’ensemble des agents, fonctionnaires et contractuels, à se mobiliser le 9 mai, y compris par la grève, afin de faire savoir au Gouvernement et aux parlementaires qu’ils attendent autre chose en matière de respect du statut, en matière de reconnaissance de leur travail et de leur engagement au service de l’intérêt général, en matière de qualité du dialogue social et de respect de la négociation, en matière d’accompagnement et d’anticipation des transformations, en matière de conditions d’emploi et de rémunérations pour toutes et tous.