Prime grand âge

Date : lundi 27 avril 2020 - Catégorie : Interco 29 - Vues : 270

Les soignants territoriaux, des soignants comme les autres ?

DES POINTS DE NBI POUR TRANSPOSER LA PRIME « GRAND ÂGE »

La période de crise que nous traversons actuellement ne doit pas nous faire oublier des revendications portées antérieurement et qui sont plus que jamais d’actualité. La CFDT interpelle le président du CSFPT au sujet de l’attribution de la prime grand âge dans la fonction publique territoriale.

Il existe une catégorie d’agents publics dont on salue le dévouement, l’engagement, mais à qui le gouvernement s’obstine à ne pas garantir des droits. Ce sont les auxiliaires de soins, qui sont les aides-soignant·es de la fonction publique territoriale exerçant auprès des personnes âgées, dans les EHPAD ou à domicile.

Elles et ils pourraient peut-être percevoir une prime grand âge (en référence à la prime de la fonction publique hospitalière) mais son octroi dans la fonction publique territoriale serait conditionné au vote d’une délibération par la collectivité.

Ceci signifie donc que cette prime ne serait versée qu’en fonction de la seule volonté de l’employeur local. Les un·es en bénéficieront, d’autres pas. Ce n’est pas un droit, c’est une possible source de discrimination.

Afin de garantir un complément de rémunération pérenne et non aléatoire, la fédération Interco CFDT propose de transposer la prime grand âge en points de NBI (nouvelle bonification indiciaire) liée au métier pour ces agents de catégorie C.

Claire Le Calonnec, secrétaire générale d’Interco CFDT, a fait parvenir un courrier en ce sens à Philippe Laurent, président du CSFPT, et à Stanislas Bourron, directeur général des collectivités locales, pour que cette proposition soit instruite par la DGCL avant la présentation d’un décret au prochain CSFPT.

Les auxiliaires de soins de la fonction publique territoriale ont droit à la reconnaissance inconditionnelle de la Nation !