EHPAD de Quimper : De grandes avancées !

Date : lundi 9 juillet 2018 - Catégorie : Quimper - Vues : 1104

La négociation aboutit !

Le dialogue social, suite à la mobilisation EHPAD du 17 mai 2018, se poursuit.
Le 22 juin 2018, une délégation CFDT composée d’agents des EHPAD de Quimper et du CIAS du Steïr a rencontré l’adjoint au personnel de la Ville de Quimper, l’adjointe chargée des affaires sociales, le DRH et la directrice du PAPH au CCAS.

La CFDT a obtenu de grandes avancées pour l’amélioration des conditions de travail du personnel des EHPAD.
Suite aux revendications CFDT, les élus de Quimper ont annoncé :

  • Les remplacements sur des journées de 8 heures et non de 7 heures

  • Une enveloppe supplémentaire de 100 000€ pour la fin 2018 votée au conseil municipal du 28 juin 2018 et de 100 000€ pour 2019

  • Une demande de subvention supplémentaire ou de Crédit Non Reconductible auprès de l’ARS pour le dernier trimestre

Le Président du CIAS du Steir étant absent à la dernière réunion, la CFDT n’a pas eu communication des démarches financières engagées pour l’EHPAD de Plogonnec mais se charge de relancer la demande.

L’enveloppe de 100 000€ pour 2018 doit être ventilée en concertation pour répondre aux revendications CFDT en :

  • Maintenant les effectifs minimums validées en CT
  • Comblant les postes vacants
  • Recrutant des remplaçants en journée de 8 heures...

Le 29 juin 2018, la réunion de négociation s’est tenue avec le DRH et la direction du CCAS sur le volet technique.
Suite aux revendications CFDT, un programme de réunions nous a été communiqué. Les thèmes sont les suivants : les protocoles en équipes restreintes, la révision de certains plannings et la communication. Une procédure d’application des restrictions médicales est en cours d’élaboration. La modification du planning du travail de nuit reste à travailler avec la DRH.
Pour sa part, la collectivité demande que les agents réfléchissent sur les avantages et les inconvénients d’une pause méridienne de 45 minutes. La CFDT a précisé que cette réflexion ne signifiait en aucun cas acceptation. La pause méridienne sera modifiée seulement si les agents en voient un intérêt pour l’amélioration de leurs conditions de travail.

Une prochaine réunion de négociation est prévue en septembre 2018.

Respect des salariés, dignité pour nos aînés