Préavis de grève du 31 mai 2022

Date : dimanche 29 mai 2022 - Catégorie : Conseil départemental - Vues : 124

Prime Segur et RIFSEEP

Une mobilisation CFDT s'est tenue le mardi 31 mai à 10h30 devant le conseil départemental en présence de plus d'une centaine d'agents pour revendiquer le versement de la prime Segur et la revalorisation du RIFSEEP.

Une délégation de représentants du personnel CFDT a été reçue par les élus en charge du personnel mais aussi de l'enfance, de la jeunesse, de la culture, des sports et des associations  ainsi que du directeur général des services.

Copie du courrier à destination du Président du Conseil départemental :

Monsieur le Président,

La section syndicale CFDT au département du Finistère souhaite attirer votre intention sur le mécontentement engendré concernant l’octroi de la prime « Ségur » et la mise en place du RIFSEEP.
Pour cela, elle dépose un préavis de grève départemental pour les agents territoriaux le 31 mai 2022.

Ce préavis couvrira l’ensemble des initiatives de grève et de mobilisation de notre section au niveau départemental.
Nos revendications portent sur :

Dans le cadre du Ségur :

  • La revalorisation financière des métiers du social et du médico-social par l’extension du Complément de Traitement Indiciaire (CTI) (49 points d’indice, soit 249 € brut / 183 € net versés chaque mois ;
  • La nécessité de pallier ou manque d’effectif par l’embauche de diplômé(e)s ou futur(e)s diplômé(e)s ;
  • Le respect de la spécificité professionnelle de ces acteurs de terrain.

Dans le cadre du RIFSEEP :

  • Dans une classification donnée, le montant du régime indemnitaire doit être le même pour tous ;
  • Certaines classifications méritent d’être fusionnées (notamment en catégorie C (fusion IV-1 et IV-2) et B (fusion III-1 et III-2)) : chacun apporte ses compétences dans un collectif global de travail, au service du public ;
  • Le RIFSEEP ne doit pas être une variable d’ajustement pour résoudre la question des métiers dits
    « en tension » ; Un effort doit être fait sur la formation initiale, à la prise de poste ;
  • Aucun montant « socle » ne doit baisser ;
  • A titre individuel, aucun agent ne doit voir son régime indemnitaire baisser ;
  • En cas de mobilité interne, l’agent doit conserver, à titre personnel, son régime indemnitaire, s’il est plus favorable.

La présente lettre fait office de préavis de grève et la section syndicale CFDT du Conseil Départemental du Finistère participera à toute négociation qu’il conviendra d’ouvrir, conformément aux termes de l’article L2512- 2 sur l’exercice du droit de grève dans la Fonction Publique ;

Dans cette attente, veuillez accepter, Monsieur le Président, l’assurance de notre considération.