Une action CFDT au Conseil départemental

Date : mardi 28 décembre 2021 - Catégorie : Conseil départemental - Vues : 248

Journée de grève et cartes pétition

Le mardi 7 décembre 2021, la section CFDT du Conseil départemental a mené une action devant la Maison du département à Quimper pour dénoncer l’inégalité de traitement des agents territoriaux par rapport aux agents de la fonction publique hospitalière dans le cadre du Ségur de la santé.

La CFDT estime en effet que ces agents, effectuant les mêmes métiers, doivent bénéficier de la même reconnaissance de la part de l’Etat.

La CFDT a été reçue par M. Luc Chaperon, Directeur Général des Services, Mme Lédie Le Hir, Vice-présidente de la Commission des ressources humaines, du dialogue social et de l’évaluation, déléguée aux finances et aux moyens généraux et M. Bernard Goalec, membre de la Commission de l’action sociale en charge du dossier des personnes âgées. La CFDT a fait une déclaration, a déposé ses revendications ainsi qu’une pétition afin d’interpeller les pouvoirs publics.

La CFDT revendique également la revalorisation équitable dans la fonction publique territoriale des métiers du social et du médico-social, le respect des spécificités professionnelles de ces acteurs de terrain, des moyens financiers au service de l’humain, l’attractivité de tous les métiers du social et du médico-social, des conditions de travail dignes et demande l’embauche de diplômés ou futurs diplômés afin de pallier le manque d’effectif.

Les travailleurs sociaux du département (assistantes sociales, éducatrices, CPAS, CESF, conseiller insertions...) se sont joints à ce mouvement de grève. La CFDT a pu relayer leurs problématiques, le manque d’attractivité quant au recrutement des jeunes travailleurs sociaux, des conditions de travail dégradées et une perte de sens du travail social.

Les agents du département attendent de pouvoir rencontrer Mme la Vice-Présidente afin d’échanger seul à seul de leur métier et des problématiques quotidiennes rencontrées. La CFDT saura vous le rappeler.

Des cartes-pétition ont été également remplies en nombre par les agents présents pour être envoyées au Premier Ministre. La CFDT reste mobilisée.