La CFDT en appelle au dialogue social

Date : mardi 12 mai 2020 - Catégorie : Brest métropole - Vues : 371

La section de Brest métropole a adressé une lettre à ses élus et un communiqué de presse pour la relance du dialogue social.

Communiqué de presse

Dans la période de crise sanitaire que nous traversons actuellement, chacun a pu mesurer la capacité des organisations à innover, engager des actions solidaires tant en interne, qu’en direction des publics, notamment les plus fragiles.

Au sein de Brest Métropole, cette période aurait dû être propice à un renforcement du dialogue social avec les organisations syndicales sur les sujets cruciaux comme les équipements de protection individuels, les conditions de travail, les modalités de confinement et de reprise des activités.

Le Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT), le Comité Technique (CT) au sein desquels siège la CFDT auraient dû être activés dès le début du mois de mars pour participer activement à la définition du plan de continuité de service.

Ne voyant rien venir, la CFDT a sollicité la tenue de cette instance qui a fini par avoir lieu le 27 mars 2020, soit une dizaine de jours après le début du confinement.

Les délégués CFDT ont à cette occasion insisté sur la nécessité de renforcer la tenue des instances de dialogue social avec une fréquence élevée afin d’être en mesure de relayer les informations, interrogations des agents, et de participer aux processus mis en place.

En l’absence de nouvelle sollicitation, la CFDT a adressé deux courriers au Maire Président de Brest Métropole, les 17 et 27 avril 2020, demandant la tenue de CHSCT une fois par semaine, la mise en place d’un comité technique, une communication vers l’ensemble des agents. Ces courriers sont restés sans réponse à ce jour, preuve du mépris affiché vis-à-vis de la CFDT.

Pendant ce temps, les décisions sont prises, notamment les réflexions autour du plan de reprise des activités sans le moindre dialogue social.

La colère de la CFDT grandit de jour en jour, et on est très loin de collaborations innovantes mises en place dans certaines collectivités, par exemple sous la forme de points hebdomadaires avec les représentants du CT et du CHSCT.

A travers cette tribune, nous redemandons fermement le rétablissement d’un dialogue social à la mesure des événements que nous vivons.

pdfCliquez-ici pour lire la lettre ouverte aux élus de Brest métropole